About me

“Ne pas savoir ” de Freud n’a tellement bouleversé  que cela est devenu partie intégrant de mes pensees. Dans ma paratique quotidien de la peinture celci est devenu l’Ethique aui règle Ma Pratique .
Étant  assez simpliste de vouloir télescopè ces deux champs Je veux dire champs picturale et le champs psychanalytique.
c’est tentant mais vouer à l’écheque.
Ce qui est véridique dans ces deux champs,c’est leur rapport avec la création la ou c’était, doit advenir de Freud devient Utile de la création. égal aux dieux’ créer a un mode d’emploi assez simple,Commencer à gribouiller et ensuite trouver  un thème dominant.
je me considère lacanienne en ma pratique en ce Sens que l’association libre qui conduit une cure est à  la base  de ma peinture.
Avoir de la voie Ce ne est Pas donnée à tout le monde vu le prix qu il m a coute  et ce qu’on fait  avec ,cette voie est encore plus important.
voila, c’est  pourquoi j’ai toujours les oreilles bouché ,cet état de grâce qui caresse vos oreilles et influe  sur tout votre Corps cet voie qui envahit le corps le fais vibrer.
La pensée est largué Pour un moment et cet largage de la pensée laisse chanter la couleur et vibrer la lettre.
devient le destin oui ne obéit que de évanouissement de la pensée fait jaillir l’œuvre.
J’ai mon chevalet a place du tertre qui reflets  cet  vue c’est souvent le même qui donne sur cette porte fermé qui cash le Paysage. il ne me verte plus que des vagues silhouette qui passent et repassent toute la Journée ne sachant quoi désirer, quoi penser, Ils se contentent souvent d’acheter une idée  périmé  une époque décédé.
Qu il soit ici ou ailleurs  mon chevalet cela ne change rien Je continue à faire Ce que que j lai a faire, c est a dire peindre et peindre.